Le site officiel du Comminges Saint-Gaudens Foot

le foot à saint-gaudens

 

Le mot du président

Un slogan / une philosophie " Le foot au cœur du Comminges "

A travers ce projet de rapprochement et l’adoption de ce slogan, la volonté est d’envoyer un signal d’ouverture notamment aux clubs alentours de Saint-Gaudens.

En mettant en avant la dimension commingeoise et en ayant le courage de renoncer à l’USSGCV, un premier pas est franchi vers une meilleure lisibilité du foot et dépasser l’esprit de clocher.


SITE FERME CHERCHE REPRENEUR - DATAXY : 05.62.00.17.79

 

Interview Christophe Avezac par Philippe Condesse Radio Nostalgie

Ecouter tous les articles audio 2011-2012

 
 

Sport 2000


Partenaire du CSGF pour les équipements aux couleurs du club.
 
 

Le site officiel du Comminges Saint-Gaudens Foot

Actualités 2013-2014
Tout en 2013/2014

Luzenac trop fort

 

 

Saint - Gaudens 0 Luzenac 7

MT 0 - 1

Buts pour Luzenac : Souyeux (21e 56e 81e 90e) Kolczynski (63e) Baghdad (66e 83e)

Déjà en difficulté au classement, Saint - Gaudens est mal tombé en recevant la réserve de Luzenac qui alignait sa meilleure équipe possible, avec plusieurs éléments rodés aux joutes du championnat national.

Ce score de 7 à 0 est la réalité d’une défaite cuisante, mais l’équipe ariégeoise était bien trop forte pour celle de Jérôme Garrigues qui doit vite oublier cette correction pour penser prendre des points face des équipes à sa mesure. Dès le coup d’envoi, les Ariégeois imposent une domination sans partage mais qui ne se concrétise que par un seul but en première période.

Souyeux, à trois mètres de la ligne, reprend du plat du pied un centre en retrait de Diakota. Comme seule riposte, Fontan bien démarqué par Riqueza, manque sa reprise devant le but (33e) Une égalisation à ce moment de la partie aurait-elle pu équilibrer les forces ?

On peut en douter. Étouffés par la finesse technique de leur adversaire les Saint-Gaudinois sont être vite condamnés à courir après le ballon, et à colmater tant bien que mal les brèches en première mi-temps. Mais en seconde période, Saint-Gaudens a eu du mal à exister face au danger pesant des Ariégeois.

Souyeux, de la tête inscrit vite le deuxième but sur un centre de Karaboualy puis en trois minutes Kolczynski et Bagdhad creusent définitivement l’écart à la réception de deux corners. C’est un cavalier seul de Luzenac même si les joueurs de Jérôme Garrigues ont encore le mérite de mettre le nez à la fenêtre par Fontan qui rate de peu le cadre et par Clemencon dont le tir échoue sur le montant droit de Pidoux.

La fin du match tourne à la démonstration de la part de Luzenac qui corse l’addition sans vraiment forcer.

 
 

 

Saint-Gaudinois méritants mais pas récompensés !

 

Sur la photo, la minute de silence observée avant match
Sur la photo, la minute de silence observée avant match 
Les matchs se suivent et la réussite ne semble plus vouloir sourire à l’équipe 1 du CSGF qui, une fois encore, a du s’incliner samedi soir sur la pelouse de Jules Ribet 2 à 1 contre l’équipe de Cugnaux pour la sixième journée du championnat DHR. Les Saint-Gaudinois en deuil après la perte de leur vice président Jean-Claude Duchein et de leur président d’honneur Louis Adoue n’ont pas su remporter une partie dans laquelle ils n’ont pourtant pas démérité. Le plus singulier, c’est que l’adversaire du jour est entrainé par Jean-Christophe, le propre fils de Jean Claude Duchein. Et si le jeu est d’une égale composition en première mi-temps, le début de la seconde tourne vite à l’avantage des visiteurs. Y avait-il hors jeu sur leur premier but inscrit d’entrée ? Sébastien Clemençon n’a-t-il la déveine de voir le ballon qu’il souhaite écarté en corner tromper son propre gardien ? A 2 à 0, la messe n’est-elle pas dite ? Les Saint-Gaudinois ne baissent pourtant pas les bras, ils n’enfouissent pas la tête dans l’herbe mouillée. Ils se ruent courageusement à l’assaut du but adverse. Pascal Riqueza tape sur la barre. Alois Furlan voit son tir stopper in extremis sur la ligne. La frappe de Vivian Fontan décoiffe le gardien mais frôle l’extérieur du poteau. Enfin, la brillante frappe du jeune Baptiste Magry fait mouche. Cela ne suffira pas. Les hommes de Jérôme Garrigues perdent encore un match contre toute logique. Il serait temps que le manque de réussite cesse de coller leurs maillots à leur peau.
Brice Rohaut
 

 

Saint Gaudens 2 fait la différence contre Bossost, 5 à 1

 

 
Samedi soir, le match qui opposait l’équipe 2 du CSGF contre Bossost en championnat d’excellence, ce n’est pas tous les soirs que l’on peut assister à un match international à Landorthe, a vite tourné à l’avantage des Saint-Gaudinois qui ne se sont pas privés, la réussite aidant, de mettre quatre buts en une mi-temps à un adversaire médusé. La seconde partie du jeu fut plus facile. Les deux équipes se sont séparées sur le score de 5 à 1. Benoit Fisse en a marqué trois, Alexis Chabassière et Thibaut Garès ont ajouté les deux autres. « Avec de bonnes intentions et un peu de réussite, explique Raphael Constant, l’entraineur, on fait vite la différence… »
Brice Rohaut.
 

 

Miramont fait peur à Saint-Gaudens en coupe du Comminges

 

 
 L’équipe 2 du CSGF est parvenue au terme d’un match fou et indécis à éliminer Miramont de la coupe du Comminges samedi soir chez leurs hôtes. Evoluant deux divisions sous leurs adversaires en championnat, les hommes de Jérémy Monsarié ont bien failli créer la surprise, menant 2-0 à la pause, puis 3-1 en seconde mi-temps avant de s’incliner 4 buts à 3. Un  match plein de suspense entretenu par une vaillante équipe de petits poucets miramontais pour qui la coupe n’est pas une priorité mais qui ont joué crânement leur chance face à un ogre en proie au doute. Raphael Constant, l’entraineur saint-gaudinois le reconnait, son équipe a d’abord été submergée. S’il vante le bon esprit de jeu des deux équipes, il reconnait aussi être passé très près de la correctionnelle…
Brice Rohaut.
 

 

Foot DRH CSGF1 – Fleurance.

 

 
Deux partout dans une baignoire. Samedi soir, au stade Jules Ribet, l’équipe 1 du CSGF accueillait pour la toute première journée de championnat les Gersois de Fleurance. Avec une composition de joueurs traditionnelle, Jérôme Garrigues comptait bien ne pas manquer son premier rendez-vous d’entraineur dans cette compétition. Malheureusement, le ciel en aura décidé autrement. Dès la 1ère minute de jeu, des trombes d’eau sont tombées. Et le terrain, tout au long de la partie, s’est avéré de plus en plus difficilement jouable. A la 6ème minute, bien servi par Vincent Bellefond, Vivian Fontan ouvre le score. Mais un penalty concédé quelques instants plus tard remet les deux équipes à égalité. En seconde mi-temps, un exploit personnel de Vincent Bellefond dans les dix huit mètres adverses redonne un avantage logique aux Saint-Gaudinois. La dernière demi-heure de jeu fut plus rocambolesque. Les trajectoires aléatoires du ballon qui tantôt accélérait tantôt stoppait net dans les flaques le rendaient ingérable. Pour Jérôme Garrigues « les joueurs ont commis l’erreur de jouer sur une partie de terrain injouable. Résultat des courses, on a offert à l’adversaire le but cadeau. » Fleurance parvient à égaliser à cinq minutes du terme d’une partie où il fallait finalement mieux savoir nager que shooter…
 

 

Tout en 2013/2014

Mot de passe perdu
 

Rechercher

 

Identifiant

Mot de passe

Mot de passe perdu